Parfois délaissés de nos vanities, les parfums sont parfois vus comme une simple coquetterie. Tantôt vaporeux, tantôt floraux, ils habillent pourtant la peau comme nul autre cosmétique. Et c’est justement parce qu’on les vaporise à même le corps qu’on les préfère Bio. 

Introduction

Que l’on parle de parfums classiques ou de parfums Bio, la “formule” est la même.
Ici, comme sur une partition de musique, il y a plusieurs notes.
La note de tête, que l’on sent en premier et qui reste pendant près de deux heures.
La note de cœur, qui se développe ensuite ; c’est l’odeur caractéristique du parfum.
Puis vient la note de fond, qui fixe l’élixir et le fait durer dans le temps ; il met ainsi plusieurs heures, parfois même plusieurs jours, à s’évaporer.
Les parfums Bio s’adressent à tous.tes : celleux qui sont adeptes des cosmétiques Bio, mais aussi celleux qui souhaitent opter pour des senteurs plus naturelles, plus authentiques. 

Les Parfums Classiques VS les Parfums Bio

Avant d’évoquer les avantages que présentent les parfums Bio, il est important de rappeler les méfaits des parfums classiques. 
 
Il y a tout d’abord l’alcool dénaturé. Il faut savoir que les parfums sont composés d’alcool, à hauteur de 70% à 90% — en effet, c’est ce qui permet de fixer les essences qui parfument le produit final. En cosmétique classique, c’est de l’éthanol qui est utilisé. C’est le même que l’on retrouve dans les boissons alcoolisées, et qui est fortement taxé. Pour éviter ces charges supplémentaires, les entreprises le dénature, et le rendent ainsi non-consommable. Pour cela, des agents de synthèses sont ajoutés — ce qui peut avoir des effets néfastes sur la peau. La règlementation n’oblige d’ailleurs pas les marques à préciser les solvants utilisés sur l’étiquette. ce qui, évidemment, n’aide pas le consommateur à s’y retrouver. Cette même règlementation, adoptée le 20 octobre 2016 en Europe, oblige toutefois les entreprises à n’utiliser qu’un seul mode de dénaturation d’alcool. 
 
Il y a ensuite les fixateurs (phtalates), qui évitent aux essences de parfum de s’évaporer trop rapidement. Avant, celles-ci étaient naturelles et provenaient des sécrétions de différents animaux (le cachalot pour l’Ambre gris ou encore le chevrotin mâle pour le Musc). Aujourd’hui synthétiques, elles peuvent, selon un rapport de 2010 mené par l’ONG Greenpeace, interférer avec le système endocrinien. 
 
Pour finir, les parfums dits « classiques » peuvent contenir d’autres substances indésirables, comme des allergènes. Selon une étude menée par le magazine 60 millions de consommateurs, pas moins de 22 allergènes ont été retrouvés dans les parfums grand public.
Si tous ces éléments ne vous ont pas encore convaincu.e.s, voici les avantages à choisir un parfum Bio :  
 
— Comme vu précédent, les parfums Bio ne contiennent pas d’alcool dénaturé. Ici, l’alcool est issu de végétaux Bio et est dénaturé aux huiles essentielles. Un procédé beaucoup moins dangereux pour la santé. 
— Les compositions des parfums Bio sont 100% naturelles et contiennent des matières premières nobles. Ici, on utilise des huiles essentielles de fleurs, de feuilles, de fruits, d’écorces ou encore de racines. Le tout est évidemment cultivé de manière biologique, sans pesticide. Les absolues, qui constituent la matière première végétale, sont extraites grâce à un procédé d’enfleurage (à froid, donc), et mixées avec de l’alcool doux, ce qui permet de ne pas abîmer les fleurs les plus délicates. 
Article Pafum Bio MyBeneFeels

Le travail (primordial) du nez

Un nez est un.e professionnel.le qui travaille avec son odorat. Un œnologue est un nez, par exemple. C’est aussi le nom que l’on donne aux parfumeurs, en charge de mettre au point les fragrances. Ils travaillent en général avec un orgue à parfums. 
 
Dans le bio, le nez va encapsuler des odeurs naturelles qui existent déjà dans la nature (ce qui explique pourquoi il y a moins de choix en parfumerie Bio), contrairement aux nez qui vont travailler dans la parfumerie « classique ». Ces derniers vont souvent utiliser des senteurs de synthèse pour créer des odeurs de toutes pièces. 
 
Dans la composition d’un parfum, il y a d’abord la matière première, à savoir l’alcool, qui comme vu plus haut compose à 70% minimum un élixir. Ici, il va être issu de végétaux bio (comme le blé par exemple), et dénaturé aux huiles essentielles. Celles-ci, bien que naturelles, peuvent parfois être allergènes. Il est donc important, avant de se vaporiser du parfum sur de larges zones, de le tester sur un petit bout de peau. 
 
On trouve ensuite le fixateur, issu de fleurs ou d’huiles essentielles ; il varie en fonction de l’odeur finale souhaitée. 
 
Pour finir, il y a les substances odorantes, conçues à partir de matières nobles. Ces dernières sont extraites de végétaux grâce à une distillation à la vapeur d’eau, ou une pression à froid. 
L’ensemble des techniques et produits utilisés sont choisis pour respecter un maximum la nature — ce qui ne veut pas dire qu’un parfum Bio tient moins longtemps sur la peau. 

Pourquoi les Parfums Bio coutent moins chers ?

Le milieu de la parfumerie est probablement l’un de ceux qui investi le plus d’argent dans la publicité et le marketing. Il suffit de feuilleter un magazine de mode pour voir que de nombreuses maison s’achètent les services d’égéries cinq étoiles pour promouvoir leur nouvel élixir. Il suffit également de se balader dans les rues de la capitale pour remarquer que les parfums investissent bien souvent les affichages. Et tout ceci a un coût, évidemment — tout comme l’image de marque, qui se construit sur plusieurs années et qui permet à de nombreuses maisons de se façonner une renommée internationale, sans jamais en dire plus sur l’origine des produits utilisés. Ce qui explique souvent les prix pratiqués sur le marché des parfums « classiques ».
Dans la parfumerie Bio, l’accent est mis sur le naturel et l’origine des produits. On privilégie les produits bien sourcés, quitte à faire l’impasse sur une énorme campagne publicitaire. Un prix moins élevé n’est donc en aucun cas synonyme de moins bonne qualité, bien au contraire. 

Conclusion

Les parfums Bio se choisissent donc comme des parfums classiques : en fonction de ses goûts. Et ce n’est pas parce que le choix est plus mince (puisque tout est naturel) qu’il sera compliqué de trouver son bonheur. D’ailleurs, adopter un parfum Bio est probablement l’une des transitions les plus simples à faire lorsque l’on souhaite changer son mode de consommation, puisqu’il suffit simplement de trouver la senteur qui nous convient.

Notre Sélection de Parfum Bio

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *