Lorsque l’on se lance dans le zéro déchet, chaque petit geste compte. Pour vous aider à mieux appréhender ces petits changements, nous avons conçu un guide complet des trucs et astuces pour transformer votre salle de bain pas à pas. 

Introduction

Selon la définition, le zéro déchet est « une démarche visant à réduire au maximum notre production de déchets. Il s’agit bien de revoir son mode de consommation afin de produire moins de déchets à la source, et non pas simplement de mieux intégrer le recyclage dans nos modes de vie. » Ainsi, il s’applique à un grand nombre de nos habitudes de la vie quotidienne — en cuisine, comme dans sa salle de bain. 

Si ce terme est devenu à la mode ces dernières années, il a pourtant pour but de montrer que cette démarche individuelle peut vraiment faire le poids — chaque petit geste compte. Mais attention : il est important de comprendre que chacun.e se doit d’y aller à son rythme, et opérer les changements pas à pas. L’important, c’est d’être conscient.e des déchets que l’on produit au quotidien, et de les réduire au fur et à mesure sans pour autant faire de sa vie un enfer. Ici, pas de frustration, mais simplement la mise en place d’habitudes éco-responsables. 

Les déchets : un constat effrayant

573 kilos. C’est ce que produit comme ordures ménagères chaque Français.e, en moyenne par an. Un chiffre énorme qui fait tourner la tête — à titre de comparaison, c’est aussi le poids moyen d’un taureau. C’est pourquoi de plus en plus de personnes vont plus loin dans leur démarche éco-responsable, et optent pour des alternatives zéro déchet. Et ce pour plusieurs raisons : 

— Pour protéger la planète, d’abord. Aujourd’hui, la plupart des emballages sont recyclables. Mais à quel prix ? En effet, les systèmes de recyclages demandent des ressources importantes qui, à terme, sont moins écologiques que ce que l’on voudrait croire. Le but du zéro déchet est donc de limiter ses ordures, pour éviter des processus de recyclages longs et parfois polluants. 

— Pour faire des économies : Il est vrai que passer au zéro déchet demande au départ un investissement financier, notamment pour se procurer certains produits. Mais ces poignées d’euros investis sont rapidement amortis, rassurez-vous.

Y aller étape par étape

Vous l’aurez compris, le but n’en pas d’opter pour un virage à 360° du jour au lendemain, et ainsi entraîner de la frustration : ici, chaque petit geste compte. L’idée est d’y aller à son rythme, en fonction de ses besoins mais aussi de son budget. Voici quelques solutions zéro déchet à mettre en place dans sa salle de bain. Cette liste est non-exhaustive, et peut être utilisée comme to-do list.

— Les cosmétiques solides

À peu près tous les cosmétiques peuvent désormais se trouver en version solide : cela va du shampoing au savon, en passant par le déodorant et le dentifrice. Souvent, ces produits sont peu emballés (ou emballés dans des matériaux compostables) ou disponibles en vrac. Ils ne sont pas moins efficaces, et sont bien souvent composés d’ingrédients naturels et/ou bio. 

— La brosse à dent

Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions pour troquer votre brosse à dent classique pour une option plus écologique. Il y a d’abord les solutions biodégradables (en bambou par exemple), mais aussi les produits rechargeables : seule la tête a besoin d’être changée régulièrement. Dans les deux cas, on réduit ses déchets. 

Selection cosmetiques solides

— Les disques démaquillants lavables

Même son de cloche ici : il existe des centaines d’options. Ces disques démaquillants sont tout aussi efficace, mais ne finissent pas à la poubelle. Un tour dans la machine à laver, et ils sont prêts à être de nouveau utilisés. Quid des cotons pour le dissolvant ? La meilleure solution est d’en réserver quelques-uns pour enlever son vernis à ongle. On évitera de les mélanger aux autres, le dissolvant contenant parfois des ingrédients agressifs pour la peau. 

— Les cotons-tiges lavables

Il en existe en silicone : ces derniers peuvent se rincer à l’eau claire après chaque utilisation. Cela évite de remplir trop rapidement sa poubelle de salle de bain — pour rappel, les cotons-tiges en plastiques sont interdits en France depuis le 1er janvier 2020, selon la loi de 2016 sur la biodiversité, destinée à réduire les déchets plastiques marins. Autre solution : se procurer un oriculi, soit un cure-oreille écologique, bien souvent fabriqué en bambou ou en bois.

— Les rasoirs de sûreté 

On les utilise jusqu’à trois fois, avant de les jeter à la poubelle : les rasoirs à usage quasi-unique sont peu écologiques. La bonne nouvelle ? Ils peuvent facilement être remplacés par des rasoirs de sûreté. L’avantage ? Il suffit de changer la lame de temps en temps. Le bonus ? Ils sont bien souvent très jolis, et peuvent trôner, sans aucune honte de votre part, sur l’étagère de la salle de bain. 

Pour aller plus loin

— Les formats de voyage

Avoir une salle de bain zéro déchet, c’est bien. Appliquer ses bonnes pratiques lorsque l’on part en voyage, c’est mieux. Pour éviter d’emporter les formats miniatures — adorables, certes, mais pas super écolo — on opte pour des petits contenants à remplir chaque fois que l’on fait sa valise. L’avantage ? Moins de gaspillage, et quelques économies, puisqu’on utilise ici les produits que l’on possède déjà. Ça fonctionne également avec le parfum, que l’on emporte dans de petits vaporisateurs. 

— Le maquillage 

Beaucoup sont déjà passé.e.s par là : un rouge à lèvre terminé, un fard à paupière un peu trop usé, et hop, direction la poubelle. Bien souvent, le maquillage est emballé dans du plastique, et est donc très compliqué à recycler. C’est pourquoi quelques marques ont lancé des produits garantis sans matériaux non-recyclables : on évite ainsi les déchets inutiles, tout en continuant de se faire une beauté. 

Conclusion

Que ce soit en adoptant un savon solide, ou en passant à une brosse à dents rechargeable, le zéro déchet dans la salle de bain est à la portée de tous.tes. Mais le but n’est pas de se mettre la pression, en changeant complètement ses habitudes du jour au lendemain. Allez-y pas à pas. Chaque geste compte. 

Notre Sélection

#ZéroDéchet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *